Le lycée numérique du 21ème siècle

Le numérique est l’innovation la plus importante du 21eme siècle, jamais l’humanité n’avait réussi à communiquer aussi rapidement et possédé une source infinie de culture instantanée et presque gratuite. Qu’il s’agisse des modes d’usage de la population ou du fonctionnement de l’administration, notre société peut se définir comme une société connectée.

Pour autant, il demeure une inégalité d’accès territoriale à l’accès au numérique, ainsi dans les zones rurales principalement, l’accès au réseau demeure très faible voire rare. Qui plus est, il existe des inégalités socio-culturelles dans l’usage du numérique. Selon une enquête menée par le CREDOC au sein des ménages pauvres, 40 % d’entre eux se considèrent comme déconnecté. Plus largement, Emmaüs Connect dans son enquête de 2014 démontre que 20 % de la population française se considère comme déconnectée, dont 78 % ne disposent pas d’un accès privé à internet. Enfin, si internet est encore parfois considéré comme un luxe, la téléphonie elle, est une nécessité que malheureusement les personnes les plus pauvres peinent à avoir, et la font passer comme une dépense prioritaire, au détriment d’autres.

Dès lors, chaque lycéenne et lycéen devrait pouvoir posséder un accès égal au numérique et à son apprentissage, ce qui permettrait un développement culturel à tout à chacun. Malheureusement chaque lycée et académie ne possède pas les mêmes conditions d’accès au numérique, ainsi qu’à son apprentissage qui est pourtant nécessaire dans le contexte actuel de numérisation du monde et du développement de la pédagogie numérique. En effet, l’usage du numérique, bien qu’il tend à se démocratiser n’est pas inné, il faut donc le développer et de manière constructive et protectrice. Ainsi les écoles doivent permettre à chaque lycéen et lycéenne de savoir rechercher des connaissances sur internet (qu’elles relèvent de leurs scolarités ou de leurs droits) mais également à user des outils numériques tout en étant protégé.e.s (dans leur vie privée, dans leur mise en lien avec des personnes virtuelles, etc.). S’agissant des droits plus particulièrement, il est à noter que les différentes démarches d’accès aux droits se numérisent de plus en plus, et ont vocation à toutes êtres numérisées (parcoursup, aides au logement, demande de bourses, etc.), il est donc primordial que ces demandes puissent se faire toutes et tous.

Enfin, notre génération est particulière en ce que notre jeunesse peut être qualifiée de connectée. De nouveaux modes d’apprentissage se développent, et doivent ainsi être intégrer à l’éducation. Si notre génération est de loin la plus “connectée”, elle n’est pas autant consulté qu’elle devrait l’être. Si l’école doit être à l’image de société, il est grand temps de passer au lycée numérique du 21ème siècle et que nous, lycéennes et lycéens

 

Je participe à l’écriture du projet en cliquant ici

2 thoughts on “Le lycée numérique du 21ème siècle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *