Santé au lycée

Encore aujourd’hui, l’accès à certain services de santé reste inégal. En effet, cela reste un service parfois coûteux pour les lycéens et les lycéennes les plus démuni.e.s. Le manque de moyen du secteur éducatif, freine l’accès au soin, en particulier pour les jeunes. Nous remarquons des inégalités persistantes entre hommes et femmes quant à cet accès aux soins : certains produits d’hygiènes n’étant pas considérés comme des « produits de premières nécessités »  mais l’étant pourtant pour les usagères, ceux-ci restent alors trop coûteux, creusant le fossé des inégalités déjà existantes entre les lycéens et les lycéennes. A l’heure actuelle, le manque de personnel se fait ressentir à tous les postes dans les lycées : les infirmiers sont trop peu présents et nombreux, et ne peuvent alors pas répondre à nos besoins divers de soins et d’informations. Les différences d’éducation familiale quant à la santé ne sont donc que très peu effacées par le passage au lycée, ce qui est réellement dommageable pour la société en général, à l’heure où de nombreuses fake news et autres intox  circulent quant aux thématiques de santé. D’ailleurs, nous manquons généralement d’informations dans les lycées quant aux questions de sexualité et de genre, ce qui est dommageable dans une société où les minorité de genre et d’orientation sexuelle sont encore parfois incomprises et souvent mise à l’écart.

La santé concerne tout le monde à tous les âges, particulièrement au lycée, il est donc important que nous nous saisissons de ce sujet à tous les niveaux, notamment à travers notre projet.

Je participe à l’écriture du projet en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *