Face à Parcoursup, organisons la solidarité lycéenne !

Comme tu le sais, la plateforme d’orientation postbac Parcoursup
ouvrira ses portes le 20 janvier prochain. L’ouverture de cette
plateforme est on-ne peut plus stressante pour nous, lycéen.ne.s, qui
devons gérer cela en plus de toutes les autres échéances à venir
(examens de spécialité en mars, cours à distance, annonces et
rétropédalage du ministère, j’en passe et des meilleurs). Angoisse
commune que vient confirmer ce sondage de l’association Article 1
plus de 62 % des lycéen.ne.s se sentent stressé.e.s et/ou paniqué.e.s par
l’ouverture de la plateforme et par ce qu’elle représente.
Et pour cause ! Selon un des derniers rapports de la Cour des
Comptes, la plateforme Parcoursup est victime de son opacité d’accès
à l’enseignement supérieur ainsi que des ces inégalités de traitement.
Et on peut dire qu’il y a de quoi s’inquiéter, les dernières années de
mise en service de la plateforme ont apporté leurs lots de “couac” et
autres “incidents techniques”, comment ne pas parler des 39.000
candidat.e.s jugé.e.s “inactifs.ves” et de ce fait radié.e.s de la
plateforme alors qu’une partie d’entre eux.elles n’avait reçu aucun
signe de vie de la part de Parcoursup. Comment ne pas parler de ces
formations (+ de 400) disponibles sur la plateforme, victimes
“d’incidents technique”, faussant dans le même temps les souhaits de
leurs candidat.e.s. Comment ne pas parler des mensonges du
ministère, qui maquille les chiffres, pour faire croire que les
attributions de vœux se font principalement en juillet alors qu’on sait
maintenant qu’elles se font pour la plupart en août, beaucoup plus
proche de la rentrée. Et enfin, souvenons-nous des 71.000 bachelier.
e.s qui, la veille de la rentrée de septembre, n’était pas fixé.e.s sur
leurs affectations.
La route jusqu’à l’enseignement supérieur sera longue, et nous venons
de le constater, semée d’embûches. Alors si tu à la moindre des
difficultés concernant la plateforme Parcoursup, ton orientation
postbac ou encore des angoisses concernant les échéances à venir,
contacte l’Union Nationale Lycéenne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *